Comment apprendre les langues en s’amusant ?

L’apprentissage d’une langue n’est pas chose facile : les accents, les règles de grammaire et toutes les exceptions qui vont avec, etc… Tout un monde d’éléments est à prendre en considération afin de pouvoir communiquer avec de nouveaux contacts. Un jeu d’enfant ? Cela dépend déjà de vous. Dès lors que vos objectifs sont clairs et que vous êtes une personne un minimum organisée & rigoureuse, alors le chemin vers la réussite sera plus agréable à suivre 🙂

Voici quelques trucs et astuces qui pourraient sensiblement vous redonner goût à l’apprentissage des langues ou faciliter son assimilation :

Les jeux videos.

Il arrive que l’on dise que les jeux vidéos rendent asociaux ? Peut-être ! Toutefois, il est certain qu’en effectuant quelques réglages sur votre console, ils peuvent commencer à faire de vous un polyglotte ! Commencez par modifier la langue de votre console en anglais, en espagnol ou en arabe. Cela peut être très déconcertant quand on découvre la console mais si vous êtes déjà familier avec la console, vous ne remarquerez quasiment aucune différence. Ensuite, faites de même lors du lancement du jeu. Enfin, il vous sera possible de changer même les commentaires des journalistes dans les langues de Sterling, Müller ou Di Maria ! Selon le temps que vous passez à jouer, vous devriez sentir les effets du changement après dix à vingt heures d’activité : amélioration de la reconnaissance des mots, augmentation de votre vocabulaire et meilleure accentuation quand vous vous mettrez à répéter certains mots, voire certaines expressions : What a goal ! En appréciant la musique du jeu, vous bénéficierez encore d’un nouvel outil pour comprendre la langue visée. Bien évidemment, ceci fonctionne avec d’autres langues (espagnol, italien, russe, allemand, arabe, etc…) et d’autres jeux vidéos. Enfin, cela doit être complété avec d’autres types d’exercices pour un impact fort dans votre évolution.

Karaoké avec Deezer & Youtube. Parler en public peut être chose facile pour certains d’entre nous. Dans ce cas, il faut en profiter. Grâce aux plateformes de musique en ligne (Deezer, Spotify, Apple Music, etc…), vous pourrez trouver le moyen d’améliorer votre accent en chantant et en lisant les paroles. Choisissez des chansons faciles à chanter pour le début et augmenter la difficulté (rapidité, paroles variées, longueur du texte, etc..) avec le temps. En chantant une fois par jour, vous pourriez être surpris par les progrès réalisés en un mois. Pour ceux qui ne sont pas à l’aise pour chanter en public, vous pouvez toujours faire cela sans inviter tous vos proches.

Séries TV ou comment vos personnages préférés deviennent vos modèles. Vous appréciez regarder des séries TV ? Tant mieux ! Il en existe pour tous les genres : Barbarian (allemand), Outlander (anglais), Casa de Papel (espagnol), Fauda (hébreu et arabe). Comme toujours, on peut se trouver des excuses pour ne pas utiliser cet outils : “Cela va trop vite”, “Je ne prends pas de plaisir à constamment suivre du regard les sous-titres”, “Ils ont un accent trop bizarre”. Comme toujours, vous aurez la possibilité de voir le verre à moitié plein : “J’entends la véritable voix des acteurs”, “Je comprends certains mots, certaines expressions, certaines phrases et j’en comprendrai forcément davantage avec le temps”, “Cela m’amuse de répéter des répliques mythiques en anglais : j’ai le sentiment de maîtriser un peu plus la langue”. Un conseil ? Ne perdez pas de temps, trouvez ce qui vous convient et commencez à ressentir les premiers progrès après une douzaine d’heures.

Théâtre.

Si on veut complètement éviter les écrans, il est possible de s’engager dans un enseignement à travers le théâtre.

Atelier cuisine.

Cuisiner et manger ensemble favorise l’apprentissage, surtout quand le repas est sain.

Jeux de société.

Time’s Up : Célèbre de jeu d’expression orale.

Draw me a sheep : Dessinez quelques formes sur une feuille. Faites décrire à quelqu’un ce qui a été dessiné à une troisième personne. Cette dernière devra se charger de refaire le dessin sans pouvoir le voir. Elle pourra poser des questions pour avoir des détails (dimensions, couleurs, orientation dans l’espace, etc…). Bien évidement, tout cela devra se faire dans la langue que les deux personnes sont en train d’apprendre 😉

Pour aller plus loin …

Ystor en ligne

Envie de lire des poèmes ?

Publié par Thameur DEBOUBA

Enseignant/formateur dans l'âme, je suis constamment à la recherche de nouveautés pour accompagner les apprenants.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :