Poèmes d’élèves de 4e sur le confinement lors du Covid-19 en France.

Poèmes d’élèves de 4e sur le confinement lors du Covid-19 en avril 2020, en France. Ils ont été réalisés pour que les élèves apprennent à exprimer leurs sentiments et à construire un sonnet.

Confinement
En ce temps, confiné,

Je ne puis me réfugier dans mes pensées,

La peur, l’angoisse,De jour en jour me menace.
Ce moment restera gravé dans ma mémoire,

il se transformera en un moment de gloire,

Ma tête, mon cœur,

Tout deux remplis de bonheur.
Patience, patience,

Avant de pouvoir sortir,

Il faudra surmonter cette échéance.
Rester chez soi,

Est une épreuve pour certain,

Pour d’autres, c’est un vrai don.

Johann

Confiné
Voilà, cinq jours que je suis confiné

Cinq jours où je suis coincéJe  n’ai  pas grand chose à faire

Ça je le dit, ce n’est pas à refaire
Qu’est ce qu’il m’énerve ce virus

Il ne fait même pas la taille d’un papyrus

J’ai envie de l’éradiquer

Cet imbécile qui a trop tué
Oui ! Je suis en colère

Car je ne comprends pas l’Angleterre

Qui laisse ses habitants mourir
Quelqu’un doit les secourir

Moi, je le dis à Monsieur Johnson :”S’il te plait démissionne !”
Olivier

Nous y sommes arrivés finalement,

En ce temps de confinement,

Mais si c’est pour être en sécurité

Alors je peux m’habituer.
Tout le monde a perdu sa joie,

Les hommes ont perdu foi,

Plus personne n’est solidaire,car tout le monde ne pense plus qu’à son frigidaire.
C’est à cause du Coronavirus,

Cette chose n’est qu’un détritus,

Désormais plus rien n’est possible.
Il nous a rendu la vie impossible

Personne ne peut sortir,

Et personne ne peut venir
Ilario

Poème sur le confinement
Le confinementNous fait peur

Et prend beaucoup d’ampleur

Et tout cela est embêtant
L’envie d’aller dehors est insupportable

Tout comme le CoronaMais ensemble on le vaincra

Et tout cela reste et restera surmontable
Pour s’en sortirIl faut rester sans sortir

Tout en gardant le sourire
Tout cela peut provoquer la colère

Mais ce sentiment n’est qu’éphémère

pas comme le courage
Lana

On est confiné

Plus de liberté

Interdit de sortir

Sous peine de ne plus revenir
Je me sens enfermé

Tout comme ma liberté

Tout ça à cause d’un virus

Je ne vis plus dans mon luxe
Mais on va s’en sortirça j’en suis sûr

Car nos médecins, eux, ils assurent
Maintenant place au confinement

Tout cela devrait partir rapidement

Le monde subit un ralentissement .
Ruben

S’entraider ou s’entretuer
Heureux de ne plus travailler

Le virus nous a rattrapé

Confiné pendant des jours entiers

Nous travaillons dur pour ne rien rater
Mais L’humanité sera t’elle s’entraider ?

Sans argent , sans assistance ?

Ou va t’elle s’entretuer,

Pour un brin de coexistence
Que l’on soit heureux, triste ou en colère

Il faut agir et non pas faire la guerre,

Contre l’égoïsme qui abiment la Terre
Mais il ne faut pas être apeuréEt continuer de raviver

La flamme de l’humanité.
Maxime

Pour aller plus loin …

DEA. Dire l’amour (Poésie)
Ystor en ligne
Ystor – Français 4e (Youtube)

Thameur DEBOUBA Fondateur de Ystor

Publié par Thameur DEBOUBA

My name is Tham. I’m language teacher. I grew up in the French Riviera in a Tunisian family, so my native languages are Tunisian & French. In 2009-2010, I’ve been studying in Andalusia, south of the Spain to improve my English & Spanish professional working skills and get my Master degree in Human Sciences. Since that time, thanks to the languages I’ve learnt, I’ve never stopped travelling for learning & teaching : Central Africa Republic, Russia, Barbados, Italy, New York & London. I have more than 10 years experience teaching children, teenagers & adults in many different environnements, such as primary school, middle school, high school, higher education center, prison, migrant camp, military camp). Since 2017, I also began to teach remotely with students who were following a sport study program. And during the French containment period regarding the Covid-19, I’m teaching daily to maintain the level of my students and get them ready to pass language exams.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :