Le règle de minuit


L’histoire se déroule dans le village Ricam dans la contré d’Eldela. Un village très heureux où tous les villageois semblent habités d’une chance surnaturel. Une rumeur très populaire en Eldela parle d’une petite fille gravement malade, d’une maladie semblant incurable qui aurait guérie seulement en deux jours après être arrivé en Ricam. Cette jeune fille aurait raconté que dans ce village tous le monde est heureux et joyeux ne se souciant guère des problèmes du monde extérieur. Toute fois une autre rumeur terrifie toute personne qui souhaite s’y installer en effet dans ce village il existe une réglé extrêmement important, LA REGLE DE MINUIT, un couvre-feu de minuit à trois heures du matin. Pendant lequel il faut fermer ces volet et n’absolument pas sortir ; une règle absolue qui si elle n’est pas respectée, la personne risque d’être enlevée comme par enchantement. Malgré cette peur les villages étaient bien trop heureux de cette chance inouïe qu’offre le village. Si ce n’était qu’une simple règle à respecter alors ils la respecteraient.
Malgré toutes les disparitions continuèrent. Un jour les habitants d’une des maisons se voltaïsèrent. Leur maison était vide les villageois pensés que cette famille n’avait pas respecter la règle. Les habitants étaient d’accords sur une chose, le dieu protecteur du village était juste et bon mais il n’accepterait aucune transgression à la règle.


Des jours passent les disparitions continuent et une nouvelle famille s’installe dans une des maisons laissées vide. La famille Benay très superstitieuse s’est installer dans le village dans l’espoir de pouvoir soigner leur fils Enzo atteint d’une maladie dégénérative inconnue. Et miracle, en seulement 1 semaine Enzo est guéri les parents enjoués décidèrent de s’installer définitivement à Ricam. les parent de Enzo veulent fêter leur 20 ans en patant en voyage. Il décide donc de laisser Enzo chez leur voisin pour quelques jours. Enzo s’entendant très bien avec le fils des voisins, Tom, il en est ravi

Le jour j arrive Enzo s’installes avec ces affaires chez Tom. Enzo et Tom commence à papoter rigoler jouer et s’amuser jusqu’à l’heure du couvre-feu. Ils décident alors d’aller se coucher à environ 23H36, les parent de Tom viennent fermer tout les volets pour éviter d’enfreindre la règle. A ce moment-là Tom prononce la phrase «tu sais toi ce qui se passe à minuit ». Cet parole suscite une très forte curiosité chez Enzo qui lui répond : « ça te dit d’ouvrir les volets !» .Tom terrifier par la proposition de son ami lui demande d’aller se coucher, en effet il a bien trop peur de se volatiliser. 

.
Enzo ce Réveil d’un cauchemar a environ 2h du matin et décide d’aller dans la cuisine pour boire un verre d’eau. La curiosité d’Enzo l’empêche de se recoucher et alors qu’il s’apprête à quitter la cuisine, il entend quelque chose. Quelque chose d’inexplicable, quelque chose d’inhumain, quelque chose d’un autre monde. Ce son n’a pas put être créer par quelque chose de réel. Enzo s’effondre sur ses chevilles et s’endort en plein milieu de la cuisine. Le lendemain il est réveiller par Tom qui lui fait quelques blagues sur le somnambulisme. Enzo laisse passer car il est incapable de raconter à quiconque ce qu’il vient, même si il le souhaitait, il serait bien incapable de décrire ce son avec des sons. Il suppose que ce qu’il a entendu est le son du dieu du village. Des jours passent et Enzo n’arrive pas à oublier ce son terrible. Ce son qui est telle un abysse de connaissance occulte. La nuit du retour de ses parents Enzo pend une décision. Il a besoin de découvrir ce qui a créé ce son et qui est responsable de la règle. A 0h30 après que ces parents se soient coucher il se faufile hors de la maison et se cache dans une petite cabane à côté de la maison et il commence à observer.


Il s’apprête à découvrir toute la vérité sur la disparition des familles pourquoi ne faut til par sortir après minuit et quelle sombre entité est derrière tout ça. A ce moment il aperçoit un groupe de personne habité de robe noir à capuche marchant en ligne avec de très joli bijou. Il remarque que c’est personnes se dirigent vert une des maisons encore éclairé. Ils font un signe à quelque chose et c’est à ce moment que Enzo reconnu les bruits qu’il avait entendu chez Tom. Une masse noir informe sorte d’amas de chair munis de multiples yeux et de gueules aux dents acérées accompagné d’un nombre incalculable de tentacule difforme. Les occupants de la maison sont tous dévorés. Mais peut-on réellement caractériser ce qu’il vient de se passer de dévorer. Cette chose obéit-t-elle-même aux réglés de la nature. Cette vision d’effroi fait s’évanouir Enzo.

Enzo ce Réveil après le couvre-feu se rend compte de la chance qu’il a u de ne pas s’être fait dévorer. Il était bouleversé, il était incapable d’en parle à qui que. il voulait quitter à tout jamais ce village-il connaisse enfin la face sombre de Ricam. Il est incapable de réfléchir clairement il décide alors pour se changer les idées il décide daller faire les courses avec sa mère. Sur le chemin il croise Jule chef du conseil du village. Enzo remarqua exactement le même bijou sur Jule qu’il avait vu sur les cultistes. Jule remarquant Enzo se rapproche d’Enzo et lui dit : « Notre maitre est très déçu de ton comportement ». C’était sure Enzo était le prochain, il pensait avoir eu de la chance mais la créature ne souhait que retardé l’inévitable pour le faire souffrir encore plus d’agonie et d’angoisse.

Enzo sait qu’il ne pourra s’échapper cette chose, son simple souvenir fait sombre l’esprit d’Enzo. Enzo n’en pouvant plus de cette angoisse à lors que minuit approche. Il décide décrire une lettre à ses parents pour leur dire de fuir si ils veulent vivre. Enzo ne s’arrête de pleuré il décider de mettre fin à ces jours. Ses parents sont frappés d’effroi lorsqu’ils découvre la lettre ainsi que la corp inerte de leur enfant. Il décide de fuir cette maudite ville avec le cadavre de leur enfant. Mais avant qu’ils ne puissent s’échapper, ils disparaissent. 
Ce qui existe en Ricam, n’est pas quelques choses auquel les humains peuvent s’opposer.  

pastedGraphic.png

Ecrite par Riham bentiba et Camille Vernay 

pastedGraphic_1.png

Publié par Thameur DEBOUBA

My name is Tham. I’m language teacher. I grew up in the French Riviera in a Tunisian family, so my native languages are Tunisian & French. In 2009-2010, I’ve been studying in Andalusia, south of the Spain to improve my English & Spanish professional working skills and get my Master degree in Human Sciences. Since that time, thanks to the languages I’ve learnt, I’ve never stopped travelling for learning & teaching : Central Africa Republic, Russia, Barbados, Italy, New York & London. I have more than 10 years experience teaching children, teenagers & adults in many different environnements, such as primary school, middle school, high school, higher education center, prison, migrant camp, military camp). Since 2017, I also began to teach remotely with students who were following a sport study program. And during the French containment period regarding the Covid-19, I’m teaching daily to maintain the level of my students and get them ready to pass language exams.

2 commentaires sur « Le règle de minuit »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :