Le nouveau

Voici un récit réalisé par une élève de 4e d’un collège lyonnais. C’est la première fois qu’elle écrit pour voir son histoire publiée. Elle promet d’être à l’écoute des commentaires des lecteurs afin de s’améliorer. Alors, à vos claviers !

Cette histoire se passait au seizième siècle,la quand le commerce triangulaire ne fait que commencer, cette histoire se passe à Soucieux  en Jarrest ,une petite ville de campagne près de Lyon. Je me rappelle de mon ancienne bande d’amis. Tous les jours ,c’était super , je ne vous raconte pas le nombre de fois où nos match de foot se finissait en bagard , à nos repas partagé dans les champs, près de chez nous on aimait bien regardé le quartier riche de notre village .J’enviais tellement tous ces bons petit plat , le confort énorme dont ils bénéficient, on les enviait tellement… J’habitais dans ce petit quartier près de  mon école et du terrain de foot ,mon ami Lucien habitait à 2 portes de chez moi  on aimait bien s’inviter chez nous le soir pour regarder les étoiles avec notre télescope. Il y avait aussi Hugo et Enzo 2 frères qui vivaient un peu plus loin près de la rue de la mairie, il disait tout le temps qu’il se détestait mais pourtant je vois bien qu’ils s’aiment il y avait aussi Hayk un ami très proche de moi lui et moi avions une relation très particulière…Hayk préférait le basket au foot .Ducoup lors des match il était arbitre…près de chez nous , il y avait un paysan grincheux, il était devenue riche récemment à grâce à l’héritage de sa Mère la Baronne Marie-Jeanne qui était décédé récemment, il était si triste… Moi et mes amis avions de la peine pour  lui . Ce paysan était aussi en crise ,la mairie  voulait lui retirer ses terres pour créer des petit bâtiments riches .Les jours passaient et le paysan n’avait pas de solution, il voulait tellement conserver ses terres…il lui fallait des mains d’ œuvre donc parfois on allait l’aider  pour parfois le décharger. Mais un matin à notre grande surprise le paysans avait ….

Publié par Thameur DEBOUBA

Enseignant/formateur dans l'âme, je suis constamment à la recherche de nouveautés pour accompagner les apprenants.

19 commentaires sur « Le nouveau »

    1. l’histoire était super jais adoré car on rentre bien dans la peau du personnage mais il Ya des parties qui sont triste mais autrement l’histoire était super

  1. j’ai bien aimé car il y a beaucoup d’informations alors que le texte est court. Il y a un suspense à la fin donc on peux imaginer tout se qu’on veut. Par contre il y a un problème, le foot n’existait pas au XVI (16) siècle et très peu d’enfants allaient à l’école.

  2. J’ai apprécié cette histoire d’enfance mais j’ai noté quelques fautes d’orthographe je crois.
    Exemple :
    l’à quand le commerce
    nos matchs
    finissaient en bagarres
    à nos repas partagés
    chez nous ont aimaient bien regarder
    ces bons petits plats
    ils bénéficiaient
    ont les enviaient tellement…

  3. j’ai bien apprécié ton texte et ton histoire d’enfance. Par contre j’ai noté je pense quelques fautes :
    -là quand le commerce
    -nos matchs de foot se finissaient en bagarres
    – à nos repas partagés dans les champs
    – près de chez nous ont aimaient bien regardés
    -tous ces bons petits plats
    -confort énorme dont ils bénéficiaient
    -ont les enviaient tellement
    -à deux portes
    -ont aimaient bien s’inviter chez nous
    -ils disaient tout le temps qu’ils se détestaient
    -Du coup lors des matchs
    -il y avait un paysan grincheux, il était devenu riche
    -de sa mère la baronne Marie-Jeanne qui était décédée
    -des petits bâtiments
    -il lui fallait des mains d’ œuvres donc parfois ont allaient l’aider
    -le paysan

  4. J’ai bien aimé l’histoire par contre je pense qu’on pourrait mettre un  « . »(point) après moi. (Ligne 12) car ça fait « moi lui et moi ».

  5. J’ai bien aimé l’histoire et hâte d’avoir la suite fais attention à la conjugaison mais dans le fond on sait que tu a mis de ta passion pour écrire cette histoire

  6. J’ai apprécié l’histoire car elle est courte, il y a des détails et sur la fin on ne connais pas la suite donc on peut imaginer plusieurs fins possible.

Laisser un commentaire

Consent Management Platform by Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :